FARKH

| Points à la ligne | Installations |

Farkh participe au Festival en tant qu’amateur. Ses « Points à la ligne » se présentent comme une intrusion minimale s’insérant dans le domaine paysager et architectural du village. Les matériaux utilisés restent modestes et inspirés par l’idée de récupération. La modification environnementale induite vise à mettre en relation le lieu et la proposition, comme un appel au renouvellement du regard sur le nu-paysage. Ici l’installation fait écho, contrairement au musée où elle est pour elle- même.
 

 | 19 sur le plan

 
FARKH

FARKH

Partager/Marquer