Environnement et Développement durable

Environnement

En valorisant le patrimoine architectural et naturel (paysages) du Montois et de la Bassée et contribuer ainsi à la constitution d’une image développement durable pour l’ensemble du pôle régional touristique. Favoriser le questionnement et la formation sur le respect de l’environnement mais aussi sur les usages de ressources locales

Tourisme

Optimiser les manifestations existantes et proposer des produits composés, notamment avec la production de l’office de tourisme de Provins et les producteurs locaux (manifestations, hébergements, restaurations, animations…). Valoriser les productions locales (artisanat, produits du terroir…)

Développement durable

Nous choisissons la définition donnée par WIKIPEDIA

Le développement durable (ou développement soutenable, anglicisme tiré de Sustainable development) est une nouvelle conception de l’intérêt public, appliqué à la croissance économique et reconsidéré à l’échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects écologiques et culturels généraux d’une planète globalisée. Autrement dit c’est une doctrine politique visant à allier deux notions opposées et nécessaires: le developpement des sociétés de façon équitable et la protection de l’environnement. Selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland[1], le développement durable est : « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. » Face à l’urgence de la crise écologique et sociale qui se manifeste désormais de manière mondialisée (changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, écarts entre pays développés et sous-développés, perte drastique de biodiversité, catastrophes naturelles et industrielles), le développement durable est une réponse de tous les acteurs (États, marché, société civile) pour reconsidérer la croissance économique à l’échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects écologiques, environnementaux et sociaux humain du développement. Il s’agit aussi, en s’appuyant sur de nouvelles valeurs universelles (responsabilité, participation et partage[2], principe de précaution, débat[3], innovation[4], …) d’affirmer une approche double : * Dans le temps : nous avons le droit d’utiliser les ressources de la Terre mais le devoir d’en assurer la pérennité pour les générations futures ; * Dans l’espace : chaque humain a le même droit aux ressources de la Terre (principe de destination universelle des biens). Tous les secteurs d’activité sont concernés par le développement durable : l’agriculture, l’industrie, l’habitation, l’organisation familiale, mais aussi les services (finance, tourisme,…) qui, contrairement à une opinion quelquefois répandue, ne sont pas immatériels.

Agenda 21

Imaginé par les signataires du sommet de Rio en 1992, cet Agenda pour le XXIe siècle rassemble une série d’actions concrètes à mettre en place dans les domaines économique, social et environnemental. Il se caractérise aussi par la participation des populations et des acteurs du développement, à chaque étape du projet (conception, mise en œuvre, évaluation. En France, cette démarche a débouché sur plusieurs Agenda 21 locaux, Savins est l’un des plus petits villages à en faire partie www.agenda21france.org Le Sommet de la Terre – Rio de Janeiro – 1992 Pour relever ce véritable défi, les acteurs mondiaux (collectivités, associations, particuliers) sont invités à réinterroger leurs pratiques et à agir en faveur d’actions innovantes et exemplaires, lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992. Cette conférence est marquée par l’adoption par 173 chefs d’État d’un texte fondateur de 27 principes intitulé « Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement ». Extraits : « Principe 1 – Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. Principe 4 –  Pour parvenir à un développement durable, la protection de l’environnement doit faire partie intégrante du processus de développement et ne peut être considérée isolément. » Pour répondre à ces grands principes, un programme d’actions concrètes pour le développement durable au XXIe siècle est également adopté : c’est l’Agenda 21. Aujourd’hui encore, le programme Agenda 21 reste la référence pour la mise en œuvre du développement durable au niveau mondial. Dans notre village SAVINS, deux experts, Philippe Lamarque  http://architecte-interieur-construction-ecologique.ecologique-architecture.com/ et Carola Cardon nous suivent dans cette réflexion.
Partager/Marquer