Philippe Vaz

Philippe Vaz est sans aucun doute un artiste pluriel: céramiste, graphiste, peintre, graveur, vidéaste, photographe... il aime à toucher à toutes les techniques et outils qui peuvent lui servir de médium de transmission. De fait, ce plasticien revendique incontestablement  un message à véhiculer. Il se projette ainsi, de part son travail, bien au delà de ses propres interrogations et des quelques questions existentielles qui l'intéressent au premier chef. Il tente, de façon modeste et pertinente, de nous faire entrapercevoir la possibilité d'un dialogue avec le monde. De formation scientifique, c'est peut être aussi la raison pour laquelle il analyse, tel un biologiste, toutes les traces qui peuvent à priori nous échapper et que l'on ne peut distinguer à l'œil nu. Agrandissement surprenants, détails troublants, morceaux et fragments viennent ainsi, jusqu'à une abstraction extrême, accompagner son œuvre et ses recherches. Philippe Vaz passera alors sans vergogne de l'analyse à démarche archéologique. Car la capture de ce que nous ne pouvons plus percevoir, de ce qui a disparu ou  de ce qui est en voie de disparition, semble tout autant essentielle et faire, pour lui, acte de preuve scientifique.  Ce ne sont plus uniquement des regards en microscopes qu'il nous propose. Il intègre à cette méthode des effets de traces organiques. Le vivant, où se qui le fut, se résume en une marque fossiles. De nos racines, de nos origines, de nos vies, de nos esprits, de nos pensées et savoirs faire, il fait une collecte qui témoignera de notre passage et de nos échanges. Il mettra dès lors en scène les éléments de la nature, totalement à son écoute et à l'affut de ce qui nous est encore imperceptible. Encres végétales, empruntes et traces sont pour lui les négatifs de ce qui fut et de ce dont nous devons impérativement nous souvenir. C'est la contre marque qui nous permet le langage. C'est donc une véritable écriture que nous propose cet artiste. Et nous devons ici entendre le mot écriture au sens le plus premier du terme: gravures, encrages, incisions, signes, pictogrammes. Comme une trace, toujours en acte, de ce qui nous permet de nous inscrire dans l'histoire. Et c'est assurément de cette histoire dont Philippe Vaz ne veut absolument pas se départir. Parchemins, feuilles, supports photographiques, pellicules, tissus et simples papiers en sont les supports comme autant de contenants, d'objets témoins, de parois ancestrales. Le répertoire des formes et la grammaire des styles  de Philippe Vaz sont emmagasinés et retraduits par l'artiste comme dans une suite sans fin de voiles-toiles-parchemins.... L'encre diluée, si elle s'efface avec le temps laisse irrémédiablement la trace. L'artiste en est le passeur...

Texte de  Nathalie REVEILLE, historienne d'art

Principales expositions :

SEPTEMBRE 2010 : « LES ARTS AU COEUR DE NOGENT » . BIENNALE D ART CONTEMPORAIN DE NOGENT SUR MARNE . ( exposition de peintures ). SEPTEMBRE 2010 : « LES ARTS DESORDONNES « EXPOSITION DE 10 PEINTURES DANS LES ANCIENNES OCRERIES D’AUXERRE A L’OCCASION DES JOURNEES DU PATRIMOINE. JUILLET 2010 : « LES ARTS EN CAMPAGNE » PARTICIPATION A UN EVENEMENT ARTISTIQUE EN PAYS DE GEX PROCHE DE GENEVE . JUILLET 2010 : PARTICIPATION AU FESTIVAL DE PEINTURE DU TOUQUET . »TROPHE GODON ». JUIN 2010 : MARCHE DES ARTS , AUXERRE. MAI 2010 : RESIDENCE A CENTRAL 7 , ANGERS , COLLECTIF D’ARTISTES . REALISATION D’UNE INSTALLATION EN PEINTURE SUR BACHE ACCOMPAGNEE DE VIDEO. AVRIL 2010 : SALON DES REALITES NOUVELLES , PARIS . OCTOBRE 2009 : REALISATION ET PRESENTATION DE VIDEOS A L’OCCASION DES NUITS BLANCHES PARIS. SEPTEMBRE 2009 : FESTIVAL VIDEO SHOOT OFF , PARIS . DE JUIN 2008 A JUIN 2009 : CENTRE EUROPEEN D’ART FANTASTIQUE EN BELGIQUE . PRESENTATION D’UNE SCULPTURE EXTERIEURE. DE MAI A JUILLET 2007 : ESPACE DIALOGOS PARIS , PRESENTATION D’UNE INSTALLATION VIDEO. OCTOBRE 2006 : SALON D’AUTOMNE DE LA GRANDE MOTTE , PEINTURE. MAI 2006 : RENCONTRES DES JEUNES ARTISTES PLASTICIENS . LA GARDE , VAR (83). SEPTEMBRE 2004 : FESTIVAL ART/TERRE EN Belgique. REALISATION D UNE STRUCTURE EN ARGILE . JUILLET 2004 : SELECTIONNE A SCULPURE BY THE SEA ( Sydney , Australie ) , REALISATION D UNE SCULTPURE EN TISSUS . JUILLET 2004 : BIENNALE EUROPEENE D’ART CONTEMPORAIN , NIMES . REALISATION D’UNE INSTALLATION VIDEO INTERACTIVE . JUILLET 2004 : RENCONTRE D’ART CONTEMPORAIN A CHIZE ( 86). REALISATION D’UNE SCULPTURE EN BOIS .
Partager/Marquer